• Expert en couleurs depuis 1899
  • 10 marques exclusives
  • Renforcez la créativité

Royal Talens respecte la confidentialité de vos informations

Nous utilisons des cookies fonctionnels pour analyser anonymement votre utilisation de notre site Web afin que vous obteniez un site Web sans faille et optimisé. Grâce aux cookies de personnalisation, nous pouvons adapter le site Web à vos préférences et à votre comportement.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous déposons ou si vous souhaitez le réinitialiser, accédez à notre page sur les cookies et à notre déclaration de confidentialité.

Les cookies fonctionnels garantissent que vous obtenez un site Web sans erreur et optimisé.
Ces cookies sont utilisés pour adapter les publicités à vos intérêts, à la fois sur royaltalens.com et sur d'autres sites Web. Ils offrent également la possibilité de créer des newsletters qui vous concernent personnellement.
Les cookies des médias sociaux vous permettent de publier des commentaires et de partager des informations avec vos amis et / ou votre réseau.
Interview avec Nard Kwast
Blog

Interview avec Nard Kwast

Selon un programme télévisé populaire au cours de la récente année Rembrandt,
il était l’un des peintres amateurs les plus talentueux des Pays-Bas. Nard Kwast a maintenant réussi à faire de la peinture dans le style des maîtres anciens son métier. Nard travaille désormais avec Cobra, la couleur à l’huile diluable à l’eau de Royal Talens.

Le maître Nard Kwast nous parle de la beauté de la couleur à l’huile Cobra diluable à l’eau

Foto Nard Kwast 1.jpg

La passion du dessin et de la peinture a commencé très tôt, dit Nard (47 ans). « À l’école, je dessinais plus souvent que je n’écoutais les leçons. Mes dessins et caricatures figuraient en première page du journal de l’école. Plus tard, j’ai illustré des dépliants et réalisé des cartes de vœux et des illustrations. Vers mes vingt ans, j’ai découvert les maîtres classiques des 17e, 18e et 19e siècles. Leur travail a eu un tel impact sur moi que je ne voulais qu’une seule chose : peindre de cette façon, en utilisant les mêmes techniques artisanales traditionnelles. Dans les années 90, je me suis inscrit à la Vrije Tekenacademie (académie libre de dessin), mais pour moi c’était trop axé sur l’art moderne. »

Peindre comme les maîtres anciens

Vers l’âge de 23 ans, Nard a pris des cours particuliers de techniques de peinture du 17e siècle. Nard : « J’ai complété ces leçons avec beaucoup d’auto-apprentissage et d’analyse de peintures. Surtout les détails exacts de la composition du travail des maîtres anciens, toute la technique, cela m’intrigue énormément. C’est n’est qu’en étudiant une peinture dans les moindres détails que vous apprenez vraiment. C’est ainsi que j’ai commencé à peindre de nombreux chefs-d’œuvre bien connus d’une manière très perfectionniste. Je vois une reproduction comme une étude. Comment est-ce que c’est composé, comment créer un certain effet ? Vous développez très rapidement des techniques et de nouvelles compétences. D’ailleurs, je dévore toujours des livres sur la peinture et la fabrication de sa propre peinture. »

Deuxième d’un programme télévisé bien connu

Jusqu’à récemment, Nard était fonctionnaire, mais il a définitivement quitté son poste. « C’était maintenant ou jamais », dit Nard. « Si ma vie était un livre, il serait beaucoup moins passionnant à lire si j’avais continué ma vie au bureau. » La décision de peindre à plein temps a commencé avec la participation de Nard à une émission télévisée populaire au cours de l’année Rembrandt 2019, dans laquelle les meilleurs peintres amateurs des Pays-Bas se sont affrontés. Nard : « Ma participation réussie m’a ouvert de nombreuses portes. Travailler devant les caméras de télévision était particulièrement excitant au début, mais je m’y suis habitué. Et le fait de terminer deuxième m’a donné confiance. Je suis devenu de plus en plus convaincu que je voulais me consacrer entièrement à ma carrière de peintre.

Nard Kwast à propos de Cobra

S’il y a bien quelqu’un qui comprend les techniques et les matériaux, c’est Nard. Il est maintenant également enthousiasmé par les couleurs à l’huile Cobra diluables à l’eau. Nard : « Je savais déjà que cela existait, mais lors d’un atelier au Royal Talens Experience Center, j’ai découvert les qualités de Cobra pour la première fois. J’ai dû m’habituer à la combinaison de la peinture à l’huile et de l’eau. Mais honnêtement, je ne remarque vraiment aucune différence avec la peinture à l’huile traditionnelle. La richesse étonnamment puissante des couleurs a également été une agréable surprise. La peinture a une texture très fine, pas trop épaisse, juste ce qu’il faut. D’autres personnes me parlent aussi de leur expérience positive avec Cobra. Les participants à mon atelier aiment travailler avec. »

Nard Kwast foto 4.jpg

Sans solvants

La nouvelle génération Cobra est un type de peinture qui produit les résultats magnifiques que vous ne pouvez obtenir qu’avec de la peinture à l’huile, mais sans solvants chimiques tels que la térébenthine. « Une très belle idée », selon Nard : « Bien sûr, vous passez souvent beaucoup de temps dans votre atelier. En été, vous pouvez encore ouvrir les fenêtres, mais en hiver, c’est un peu moins pratique. De même si vous travaillez avec des groupes de personnes et qu’une grande quantité de peinture est utilisée, c’est mieux de ne pas avoir beaucoup de solvants dans l’air. Je n’ai donc pas à m’inquiéter des problèmes de santé causés par les solvants pour certaines personnes. »

« Tout le monde peut peindre »

Nard ajoute une touche de plus en plus personnelle à sa peinture. Il réalise également des travaux sur commande basés sur son amour pour les maîtres anciens. Dans l’atelier de Nard à Apeldoorn, on peut admirer et acheter de superbes reproductions de Rembrandt. Pour tous ceux qui veulent maîtriser les techniques de peinture artisanales traditionnelles, Nard a un message: « Je crois que tout le monde peut peindre. Si vous pensez que ça vous plaira, faites un essai, tout simplement. Il y avait beaucoup de choses que je n’arrivais pas à faire non plus, surtout lorsque je me suis lancé. Peindre, c’est essayer, mettre en pratique. Le dévouement est très important pour progresser. J’aime transmettre ce dévouement aux autres. »