• Expert en couleurs depuis 1899
  • 10 marques exclusives
  • Renforcez la créativité

Royal Talens respecte la confidentialité de vos informations

Nous utilisons des cookies fonctionnels pour analyser anonymement votre utilisation de notre site Web afin que vous obteniez un site Web sans faille et optimisé. Grâce aux cookies de personnalisation, nous pouvons adapter le site Web à vos préférences et à votre comportement.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous déposons ou si vous souhaitez le réinitialiser, accédez à notre page sur les cookies et à notre déclaration de confidentialité.

Les cookies fonctionnels garantissent que vous obtenez un site Web sans erreur et optimisé.
Ces cookies sont utilisés pour adapter les publicités à vos intérêts, à la fois sur royaltalens.com et sur d'autres sites Web. Ils offrent également la possibilité de créer des newsletters qui vous concernent personnellement.
Les cookies des médias sociaux vous permettent de publier des commentaires et de partager des informations avec vos amis et / ou votre réseau.
Magenta : Une couleur au passé sanglant
Histoires de Couleurs

Magenta : Une couleur au passé sanglant

Magenta est l’une des trois couleurs primaires et elle est donc indispensable en beaux-arts. Le colorant est fabriqué de façon chimique à partir de 1856 et il doit son nom à la bataille sanglante qui eût lieu près du village italien Magenta. Du fait de sa mauvaise résistance à la lumière, le rouge-rose est maintenant fabriqué à partir du pigment nommé Quinacridone.

Magenta : Une couleur au passé sanglant

A l’époque de la Révolution Industrielle au 19e siècle, commence aussi l’avancée de la science chimique. On découvre que les matières premières de la peinture peuvent aussi être fabriquées de façon artificielle. Depuis on distingue des colorants et des pigments naturels et synthétiques. Les noms des matières colorantes sont souvent faciles à désigner. Ils réfèrent la plupart du temps à la plante, l’animal où la région d’où ils sont originaires. Quelques exemples : la Laque de garance (de la garance), Sépia (Latin pour seiche) et Jaune indien (Inde).  Ce n’est pas le même cas pour les colorants et pigments synthétiques. La couleur rouge-rose, développée en 1856, portait au début le nom imprononçable Triaminotrifenylcarboniumchloride. Comme la nuance ressemble au fuchsia, on décida d’utiliser le nom « Fuchsine ». Après le nom officiel devint Magenta, mais le changement fut précédé par une bataille extrêmement sanglante.

Bataille de Magenta

En 1859, la France et l’Autriche se déclarèrent la guerre. Les épées croisaient près du village italien appelé Magenta, dans la province de Milan. La bataille comptait 54.000 hommes français contre 58.000 autrichiens. Grâce à une manœuvre surprenante, la minorité française réussit à remporter la bataille, même si la victoire fut chèrement payée. Du côté français, il y eut 4.000 décédés et blessés, et du côté autrichien 5.700. Le champ de bataille était si rouge, que le colorant rouge-rose découvert trois ans avant, porte depuis la bataille le nom Magenta.

Autres Histoires de Couleurs

Ultramarine

Ultramarine

Histoires de Couleurs
Magenta

Magenta

Histoires de Couleurs
Jaune indien

Jaune indien

Histoires de Couleurs
Carmin

Carmin

Histoires de Couleurs