Rouge oxyde par Steve Levin

Steve Levin« Lors d’une visite du musée De Young, il y a quelques années, j’ai passé du temps devant une nature morte du peintre américain Harnett pour bien l’observer. La peinture avait une magnifique composition de formes, ce qui donnait aux pots et flacons un caractère si volumétrique. Il était clair que Harnait avait mis une couche de glacis avec un chrome plus faible sur certaines couleurs pour créer ces nuances foncées, intenses et transparentes. Après cette observation, j’ai commencé à élargir ma palette avec plus de couleurs transparentes, quand je les trouvais. Un des meilleurs ajouts était le Rouge Oxyde transparent de Rembrandt. Pour créer une lumière rouge de terre sur une certaine forme, je peux utiliser le Rouge de Venise opaque, alors qu’une petite couche de Rouge Oxyde transparent ajoute de la chaleur aux couleurs foncées et transparentes de l’ombre. Avec des couches de glacis alternantes de Rouge oxyde et outremer, je peux alors facilement trouver le bon niveau de chaleur ou froideur dans le noir. Appliqué en couches de glacis très fines, il est indispensable pour créer des gradations subtiles dans les parties foncées en couleurs de peau. C’est une des couleurs les plus versatiles de ma palette. »

Steve Levin, EU, professeur au Williams College à Massachusetts, peint à l’huile.